Parcoursup : comment bien formuler ses vœux

Dès demain, le 18 janvier 2023, les lycéens, épaulés par leurs parents, devront formuler leurs vœux sur Parcoursup. Une étape importante qui peut s'avérer délicate et occasionner beaucoup de questions quand l'on découvre la plateforme pour la première fois. Pour vous accompagner, la FCPE a organisé le vendredi 13 janvier 2023 à 19h un webinaire avec le spécialiste du sujet, Jérôme Teillard, chef de projet au ministère de l'Enseignement supérieur, dont voici le replay. Nous vous proposons également une foire aux questions que nous espérons la plus exhaustive possible.

La foire aux questions : S’informer, s’orienter, s’inscrire et formuler ses vœux sur Parcoursup
 

1. S’informer, s’orienter
 
Quelles sont les nouveautés 2023 sur Parcoursup ?
Parcoursup permet de visualiser les critères d’analyse des candidatures qu’utiliseront les formations du supérieur et de consulter des conseils des enseignants du supérieur sur les parcours recommandés au lycée ou encore sur la manière de faire sa candidature. Enfin, Parcoursup fournit désormais des données sur la session précédente (profils de candidats classés, rythme d’envoi des propositions) pour anticiper le déroulement de la phase d’admission.
 
Comment les élèves de seconde et de première peuvent-ils commencer, s’ils le souhaitent, à s’informer sur Parcoursup ?
Le moteur de recherche des formations de Parcoursup est accessible à tous, sans inscription. Le site Secondes-Premières 2022/2023 permet quant à lui de construire son parcours en vue de sa future orientation vers l’enseignement supérieur.
 
Que conseiller aux jeunes qui ont du mal à se projeter et à choisir leur orientation ?
Il est fréquent et normal de ne pas savoir ce que l’on veut faire à cet âge. Les élèves ne doivent pas hésiter à solliciter les adultes autour d’eux : professeur principal, enseignants, psychologue de l’Education nationale, parents… aller aux journées portes ouvertes des formations, faire des recherches par le moteur de Parcoursup, solliciter les parents élus FCPE de leur territoire, échanger avec les anciens élèves…
 
Quels sont les services susceptibles d’informer les candidats et de répondre à leurs questions tout au long de la procédure ?
Le numéro vert
(à partir du 18 janvier 2023) : 0 800 400 070 (numéros spécifiques pour l’outre-mer indiqués sur Parcoursup.fr).
La messagerie contact depuis le dossier candidat.
Les réseaux sociaux pour suivre l’actualité de Parcoursup et recevoir des conseils (Parcoursup_info sur Twitter et Parcoursupinfo sur Instagram et Facebook).
Consultez notre site régulièrement.
 
Quels types de formation figurent sur Parcoursup ?
    •    Les formations non sélectives (licences, PPPE, PASS…) ;
    •    Les formations sélectives, plus nombreuses et plus diverses que les formations non sélectives (CPGE, BTS, BUT (remplace le DUT depuis 2021), IFSI, Sciences po, licences sélectives…)
Une filière peut être non sélective, mais ne pas disposer de suffisamment de places d’accueil. Dans ce cas, un choix devra quand même être fait entre les candidatures.
Les filières non sélectives doivent accueillir les étudiants jusqu’à la limite de leur capacité d’accueil. Si le nombre de vœux reçus est supérieur au nombre de places disponibles, la commission d’examen des vœux étudie les dossiers afin de les classer. Les filières sélectives décident quant à elle des critères d’accueil des candidats (ces critères sont visibles sur la fiche de la formation, accessible par le moteur de recherche).
 
Où trouver l’information sur le nombre de places disponibles dans les formations ?
Cette information sera affichée dans Parcoursup à partir du mercredi 18 janvier 2023, ainsi que le taux d’accès à chaque formation (c’est-à-dire le nombre de candidats ayant pu avoir une proposition d’admission en phase principale les années précédentes).
 
Comment sont accompagnés sur Parcoursup les candidats en situation de handicap ou souffrant d’un trouble de la santé invalidant ?
Chaque fiche de formation comporte les coordonnées d’un référent handicap disponible pour répondre aux éventuelles interrogations du candidat. Le candidat, s’il le souhaite, peut remplir une fiche de liaison indiquant les aménagements dont il bénéficiait au lycée. Cette fiche n’est jamais transmise aux formations pour l’examen des dossiers.
A partir du 1er juin, un candidat en situation de handicap qui n’aurait pas de solution, peut contacter le recteur via son dossier pour demander un accompagnement spécifique.
 
Comment effectuer ses demandes de bourse et de logement sur Parcoursup ?
Une rubrique dédiée aux demandes de bourse et de logement figure sur Parcoursup. D’autre part, une réforme des bourses de l’enseignement supérieur est en préparation. Le passage entre bourse du second degré et bourse du supérieur sera facilité. Il existe par ailleurs des aides à la mobilité quand on s'inscrit dans une autre académie.
 
2. L’inscription sur la plateforme et la formulation des vœux
 
Comment s’inscrire sur Parcoursup ?
Le lycéen renseigne sur Parcoursup un mail valide et un numéro de portable pour recevoir les alertes de la plateforme, ainsi que son l’INE (identifiant national élève) ou INAA (en lycée agricole) qui figure sur ses bulletins de notes ou sur son relevé des épreuves anticipées du baccalauréat. Si l’élève n’a pas son identifiant, il doit le demander à son lycée.
 
Quels conseils aux parents pour accompagner leur enfant tout au long de la procédure ?
Parcoursup est la première procédure administrative dans laquelle le jeune se retrouve en responsabilité. Les parents peuvent le guider avec recul et sérénité, tout en le laissant prendre ses responsabilités. Il est important d’inviter le jeune à partager ses questionnements avec ses parents et ses professeurs.
Les parents peuvent également renseigner leur mail et numéro de portable dans le dossier de leur enfant pour recevoir messages et alertes Parcoursup.
 
Quels sont les recours en cas de problème (technique, administratif…) ?
Il y a une messagerie sur Parcoursup qu’il ne faut pas hésiter à utiliser au moindre souci, technique ou autre : des équipes sont mobilisées pour y répondre.
 
Quel est le calendrier de la phase de formulation des vœux ?
Du 18 janvier au 9 mars 2023, l’élève s’inscrit et formule ses vœux. Il a ensuite jusqu’au 6 avril 2023 pour finaliser son dossier (avec les éléments demandés par les différentes formations) et confirmer ses vœux.
 
Pourquoi ce délai d’un mois entre le 9 mars 2023 et le 6 avril 2023 ?
Les élèves de terminale générale et technologique passeront leurs épreuves d’enseignements de spécialité entre le 20 et le 22 mars 2023. Ce délai permettra d’intégrer leurs notes dans Parcoursup. Ce délai est par ailleurs utile pour rédiger les projets motivés pour les formations demandées ou rentrer des pièces complémentaires demandées par certaines formations.
 
Faut-il commencer dès le 18 janvier 2023 à formuler ses vœux ?
Il n’est pas nécessaire de se précipiter pour formuler ses vœux. Il est possible de modifier ses vœux à volonté jusqu’à la date limite du 9 mars. Pour autant, il est déconseillé d’attendre la date limite du 9 mars, notamment en raison du trop grand nombre de connexions dans les dernières heures qui peuvent altérer le bon fonctionnement de la plateforme.
 
Combien de vœux peut-on formuler ?
Il est possible de formuler jusqu’à 10 vœux et 10 vœux supplémentaires en apprentissage. Un vœu peut ouvrir sur plusieurs formations du même type (c'est ce qu'on appelle un vœu multiple) et il est possible de formuler jusqu'à 20 sous vœux. C’est un maximum et non une obligation. Les vœux peuvent porter sur des filières sélectives et/ou non sélectives ; c’est le candidat qui décide librement. Un compteur intégré à Parcoursup empêche de dépasser le plafond. Il ne faut pas hésiter à formuler un maximum de vœux sur Parcoursup.
 
L’ordre des vœux est-il important ?
Non, les vœux ne sont pas classés. Ils sont tous au même niveau et indépendants les uns des autres.
 
Les formations voient-elles les autres vœux formulés par le candidat ?
Non, les formations n’ont pas accès à cette information.
 
Qu’est-ce qu’un vœu multiple ?
C’est un regroupement de plusieurs formations similaires (exemple : le vœu multiple BTS « Management commercial opérationnel » qui regroupe toutes les formations de BTS « MCO » à l’échelle nationale).
Un vœu multiple compte pour un vœu. Chaque vœu multiple est composé de sous-vœux qui correspondent chacun à un établissement différent (exemple : Un BTS « Métiers de la chimie » dans 7 établissements différents compte pour 1 vœu - le BTS - et 7 sous-vœux - les 7 établissements).
Sauf exception, il n’y a pas de vœu multiple pour les licences (exemple :  Une licence d’histoire dans 3 établissements différents compte pour 3 vœux).
Un compteur intégré permet au candidat de suivre ses vœux, sous-vœux et vœux multiples.
 
Est-il important de diversifier ses vœux ?
Oui : ce peut être une diversification territoriale (l’élève demande une même formation à plusieurs endroits du territoire) ou une diversification des types de formation (l’élève souhaite faire de l’informatique : il peut demander une licence, un BTS, une classe prépa…). Il faut éviter à tout prix de ne formuler qu’un seul vœu. La plateforme enverra peu avant le 9 mars un message d’alerte aux candidats n’ayant formulé qu’un seul vœu. Si les parents ont renseigné leurs coordonnées sur la plateforme, ils recevront également cette information.
 
Comment formuler des vœux en apprentissage ?
Parcoursup permet de formuler des vœux sous statut étudiant et des vœux en apprentissage. 10 vœux en apprentissage sont possibles en plus des 10 vœux sous statut étudiant. Il n’y a pas de limite de date pour les formations en apprentissage : la date du 9 mars 2023 ne s’applique pas.
Les formations en apprentissage vont être progressivement saisies sur la plateforme. Il est conseillé de ne pas hésiter, pour une même formation, et pour multiplier ses chances, à faire un vœu sous statut étudiant et un vœu en apprentissage (par exemple un BTS informatique peut être demandé dans une formation sous statut étudiant et dans une formation en apprentissage).

Attention, la recherche d'une structure d'aprentissage (entreprise, administration, association...) est à la charge de l'élève. Il ou elle ne pourra suivre la formation qu'à cette condition. Les frais d'inscription à la formation sont payés par la structure d'accueil. Si l'élève ne trouve finalement pas de structure l'accueillant en alternance, des frais de scolarité pourront lui être demandés.
 
Pour une formation donnée, est-il possible de faire des vœux dans plusieurs académies ?
Oui, cela est possible. Sur les formations sélectives, il n’y a pas de critère géographique.
Pour les formations non sélectives, le lycéen peut faire des vœux en dehors de son académie. Cependant, pour les formations très demandées, une priorité académique sera fixée. Le recteur d’académie fixera un taux de candidats hors secteur géographique acceptés : ce taux sera visible par les candidats.
 
Cas particulier pour le critère géographique
Le critère géographique ne s’applique pas si l’élève demande une mention de licence qui n’existe pas dans son académie de résidence. De même pour les candidats résidant en Outre-mer ou bien encore résidant hors de France.
 
Année sabbatique ou année de césure ?
L’année sabbatique concerne les élèves qui n’ont pas effectué de démarche particulière pour s’inscrire sur Parcoursup et ont entamé une autre activité hors enseignement supérieur. A l’issue de cette année, il leur est possible de s’inscrire sur Parcoursup.
La demande de césure, quant à elle, se déclare dans Parcoursup. La durée se situe entre un semestre et une année universitaire. L’information n’est pas communiquée aux établissements au moment de l’examen du dossier mais seulement lorsque l’élève aura accepté la proposition d’admission. La césure n’est pas accordée de droit, il faudra motiver sa demande auprès de la direction de l’établissement. A l’issue de la césure, l’étudiant pourra réintégrer sa formation, s’il le souhaite, sans repasser par Parcoursup.
 
3. La phase de finalisation et de confirmation des vœux
 
En quoi consiste la phase de finalisation et de confirmation des vœux ?
L’élève a jusqu’au 6 avril 2023 pour compléter son dossier et confirmer chacun de ses vœux.
Cette phase est obligatoire pour que les vœux deviennent définitifs. Les vœux non confirmés ne seront pas transmis aux formations. La plateforme émettra des alertes aux candidats peu avant cette date limite.
 
Comment complète-t-on son dossier ?
    •    Rédiger un projet de formation motivé pour chaque vœu formulé.
    •    Compléter la rubrique « préférence et autres projets » : cette information n’est pas transmise aux établissements. Elle servira à trouver des solutions si l’élève se retrouve sans propositions.
    •    Fournir les pièces complémentaires demandées éventuellement par les formations.
    •    Compléter si on le souhaite la rubrique « Activités et centre d’intérêts » : rubrique facultative où le candidat peut indiquer des informations non liées à la scolarité et qu’il souhaite faire connaître aux formations (activités extrascolaires, stages, jobs, pratique sportive et/ou culturelle, connaissance d’une langue étrangère non apprise à l’école…). Le candidat peut également faire connaître ses engagements. Bien que facultatifs, ces éléments peuvent constituer un atout pour certaines formations.
 
Que recouvre la notion d’engagement ?
Il s’agit d’un engagement citoyen, au service des autres : dans une association, en tant qu’éco-délégué, service civique, SNU…
 
En quoi consiste le projet de formation motivé ?
Il faut un projet de formation motivé (ou lettre de motivation) pour chaque vœu formulé. Il s’agit pour le candidat d’exprimer en 1500 caractères ce qui le motive. Ce n’est pas un CV et il n’y a pas de photographie à joindre. Une aide à la rédaction figure dans le dossier. Le professeur principal peut également aider à la rédaction du projet de formation motivé.
Il faut soigner l’orthographe, éviter les formules toutes faites et les modèles qui circulent sur Internet : cela se repère facilement et ne plaide pas en faveur du candidat. Il faut rester simple et concret, ne pas hésiter à évoquer le cheminement qui a poussé à candidater dans la formation.
 
La lettre de motivation est-elle systématiquement lue par les formations ?
Il ne faut surtout pas partir du principe que la lettre de motivation ne sera pas lue : l’exercice n’est pas à négliger, il permet aussi à l’élève de réfléchir sur lui-même et à son projet.
Il est indiqué pour chaque formation la part donnée à la motivation (par exemple, les IFSI accordent une place prépondérante à la motivation du candidat, qui va partir pour un stage d’un mois en milieu hospitalier ou en EHPAD trois semaines après la rentrée).
Inversement, des formations peuvent estimer qu’au vu d’un dossier scolaire brillant, il n’est pas nécessaire de lire la lettre de motivation. Mais pour d’autres élèves, la motivation va permettre de contrebalancer de moins bons résultats ou des choix de spécialité moins bien adaptés.
 
Quels sont les éléments constitutifs du dossier et transmis aux formations du supérieur ?
Pour l’année de première : bulletins scolaires, notes des épreuves anticipées de français et notes obtenues au titre du contrôle continu du baccalauréat (pour les lycéens généraux et technologiques).
Pour l’année de terminale : bulletins scolaires des 1er et 2e trimestres (ou 1er semestre), notes des épreuves terminales des deux enseignements de spécialité (pour les lycéens généraux et technologiques).
 
Comment sont saisis ces éléments dans Parcoursup ?
Sauf cas particulier, l’élève n’a pas de saisie à réaliser : ces éléments sont remontés automatiquement par le lycée et le candidat pourra les vérifier début avril. En cas d’erreur constatée par l’élève, un signalement doit être fait au chef d’établissement.
A noter : il n’est pas possible de confirmer ses vœux tant que le bulletin scolaire du 2ème trimestre (ou 1er semestre) n'est pas remonté dans son dossier. Lorsque cela aura été fait, les élèves seront prévenus par un message de la plateforme.
 
Qui renseigne la fiche avenir ?
La fiche avenir est renseignée par le lycée après le deuxième conseil de classe. Il y a une fiche avenir pour chaque vœu, comportant :
    •    Les notes de l’élève : moyennes de terminale, appréciation des professeurs par discipline, positionnement de l’élève dans la classe/dans le groupe.
    •    Les appréciations du professeur principal sur des compétences transversales (méthodologie de travail, capacité de travail, engagement…).
    •    L’avis du chef d’établissement sur la capacité à réussir, pour chaque vœu.
 
L’élève a-t-il accès à la fiche avenir ?
La fiche avenir est consultable par le lycéen dans son dossier à partir du 1er juin 2023.
 
Le lycée d’origine figure-t-il dans Parcoursup ?
L’information sur le lycée d’origine figure notamment sur la fiche avenir, mais ce n’est pas un critère d’analyse.
 
Comment sont prises en compte les différences de notation entre les lycées ?
L’Education nationale a engagé un travail sur le projet d’évaluation des établissements scolaires afin d’établir des critères plus homogènes de notation du contrôle continu. Un autre élément est la prise en compte des notes du contrôle terminal du mois de mars, qui permet une objectivation des résultats de l’élève puisqu’il s’agit de sujets nationaux, et qu’il y a une harmonisation des notes.
 
Quel est le poids de l’avis du chef d’établissement ou du conseil de classe dans Parcoursup ?
Dans chaque fiche de formation, voir la rubrique « comprendre les critères d’analyse », avec des pourcentages (résultats scolaires / appréciations des professeurs…). Il n’y a pas de cadre général.
 
Peut-on revenir sur Parcoursup après avoir fait autre chose, hors de l’enseignement supérieur ?
Oui c’est possible. Dans ce type de cas, la motivation joue un rôle très important : le jeune peut parler de son expérience, de ce qu’il a vécu durant ce temps, pour éclairer son projet de formation.
 
En résumé, quels sont les conseils pour rester serein tout au long de la procédure ?
- Prendre connaissance du calendrier 2023, des modalités de fonctionnement de la plateforme et des vidéos tutos pour se familiariser avec la procédure.
- Ne pas attendre la dernière minute pour préparer son projet d’orientation : explorer le moteur de recherche des formations, consulter les fiches des formations.
- Ne pas rester seul face à ses questions : profiter des opportunités de rencontres avec les enseignants et étudiants du supérieur : salons d’orientation, Lives Parcoursup, journées portes ouvertes (les dates figurent sur les fiches formation de la plateforme).
- Anticiper le déroulement de la phase d’admission, en s’aidant des conseils des enseignants du supérieur et des chiffres clés renseignés dans les fiches des formations.
- Et surtout, faire des vœux pour les formations que l’on souhaite, ne pas s’autocensurer, diversifier ses vœux et éviter de ne formuler qu’un seul vœu.
 
Et après la phase de formulation des vœux ?
La phase d’admission débutera le 1er juin 2023 et se poursuivra jusqu’au 13 juillet 2023. C’est la phase durant laquelle l’élève recevra les réponses des formations et effectuera ses choix.
La FCPE nationale vous expliquera tout à l’occasion d’un nouveau webinaire qui se déroulera le 23 mai prochain. Vous retrouverez toutes les informations pratiques sur notre site, sur les réseaux sociaux et en vous abonnant à notre lettre d’information.

Glossaire :
BTS : Brevet de technicien supérieur
BUT : Bachelor universitaire de technologie (remplace le DUT)
CAES : Commission d’accès à l’enseignement supérieur
CPGE : Classe préparatoire aux grandes écoles
DUT : Diplôme universitaire de technologie (devient le BUT)
EFTS : Etablissement de formation en travail social
IEP : Institut d’études politiques
IFSI : Instituts de formation en soins infirmiers
L.AS : Licence avec option « accès santé »
PASS : Parcours d'accès spécifique santé
PPPE : Parcours préparatoires au professorat des écoles
SNU : Service national universel
STS : Section de technicien supérieur