FacebookTwitterFeed

Imprimer Initialiser la taille du texte Agrandir la taille du texte

Des polémiques pour ne pas parler de la rentrée

  • Créé le vendredi 2 septembre 2011
  • Catégorisé dans : Actualités

 

La FCPE s’étonne de deux polémiques surgies à la veille de la rentrée scolaire, qui n’ont à l’évidence d’autre but que de masquer la rentrée et l’année très difficiles qui s’annoncent du fait des 16 000 suppressions de postes. D’un côté, le gouvernement réinstaure les cours de morale en primaire tandis  que des députés membres de la majorité souhaitent imposer à l’Ecole la responsabilité d’une vision rétrograde de la question du genre et de l’éducation à la sexualité.
 
Qui peut croire que l’apprentissage d’une maxime moralisatrice tous les matins permettra de lutter contre la violence à l’Ecole, alors qu’il y a de moins en moins d’adultes dans les établissements ? La FCPE aurait préféré que le ministère défende la pédagogie coopérative et revienne sur la désastreuse réforme de la formation des enseignants.

La FCPE ne saurait accepter non plus la tentative de censure idéologique orchestrée par des députés contre certains manuels scolaires de sciences et vie de la terre. Elle est au contraire une fervente défenseuse de l’éducation à la sexualité et de la lutte contre les discriminations. Evoquer la notion de genre à l’Ecole n’est pas le fruit d’une idéologie ou de théories fumeuses et l’une des missions de l’école est bien d’expliquer que le genre est une construction sociale.

La FCPE estime indispensable que députés et sénateurs se penchent bien plus souvent sur les questions d’éducation. Elle attend toujours qu’au-delà des discours en circonscription, ils répondent à sa demande de collectif budgétaire pour permettre une rentrée et une année réussies.

Twitter   Facebook  
>

Espace réservé

Fédération des Conseils de Parents d'Elèves

108-110 avenue Ledru-Rollin
75544 Paris cedex 11
Tél : 01.43.57.16.16
Fax : 01.43.57.40.78

 

Mentions légales

Copyright © 2011 --- FCPE
Tous droits réservés

Lire les mentions légales