Initialiser la taille du texte Agrandir la taille du texte

Les devoirs à la maison : un facteur d'inégalité supplémentaire (Etienne Douat pour le conseil scientifique de la FCPE)

  • Créé le mardi 18 avril 2017
  • Catégorisé dans : Actualités

Actualités

La FCPE s’est toujours opposée aux devoirs à la maison en primaire. Elle refuse ce qu’elle qualifie de sous-traitance pédagogique aux familles. Les devoirs constituent, en effet, un alourdissement de la journée des enfants, sans leur apporter de plus-value éducative. C’est bien en classe, avec l’accompagnement de l’enseignant que l’enfant peut progresser dans ses apprentissages. Les temps hors de la classe doivent rester des temps éducatifs complémentaires.accompagnementeduc

Dans la troisième note que publie ce jour le conseil scientifique de la FCPE, le sociologue Etienne Douat rompt avec la conception commune qui tient pour évident le système des devoirs. En effet, l’institution scolaire tend souvent à négliger l’inégalité des conditions de vie des élèves : comment en effet se consacrer pleinement au travail hors l’école dans un foyer marqué par la précarité, en l’absence d’un lieu dédié, au calme, ou lorsque la situation familiale est compliquée. Les devoirs peuvent également être sources de malentendus, lorsque les parents n’appliquent pas les mêmes méthodes que l’enseignant, ou lorsque les attendus ne sont pas clairs. Sans compter les potentiels conflits intrafamiliaux que peut provoquer le moment des devoirs. Les familles se retrouvent ainsi souvent sommées d’endosser le rôle d’enseignants sans en avoir les moyens. L’échec d’un élève est renvoyé à sa responsabilité individuelle et familiale. Le système des devoirs pénalise les plus faibles, accentue la compétition et contribue au renforcement des inégalités scolaires.

Or, comme le souligne Etienne Douat, de nombreux travaux prônent l’idée que l’école doit être son propre recours. C’est au politique de s’emparer de cette option et de l’articuler avec une refonte en profondeur des pratiques pédagogiques des enseignants, mais aussi d’une remise en cause des aides de l’Etat au marché privé du soutien scolaire.


Le conseil scientifique de la FCPE s’attache à déconstruire les idées reçues sur l’éducation et propose de courtes notes sur des sujets intéressant les parents d’élèves. Retrouvez l’ensemble des notes du conseil scientifique sur notre site.

Twitter   Facebook  
>