FacebookTwitterFeed

Imprimer Initialiser la taille du texte Agrandir la taille du texte

A l’initiative de la FCPE, le CSE vote la suppression des dispositions Hamon dans le nouveau décret « Rythmes scolaires »

  • Créé le vendredi 25 mars 2016
  • Catégorisé dans : Actualités

Fotolia 35809893 M

Aujourd’hui, au Conseil supérieur de l’éducation était présenté le projet de décret « Rythmes scolaires » visant à pérenniser les dispositions Hamon, alors qu’aucune évaluation n’a été réalisée sur ces expérimentations.

La FCPE s’oppose à cette pérennisation et a formulé un vœu pour la suppression de ces dispositions. Celui-ci a été adopté par l’ensemble des organisations : 29 pour, 5 contre, 15 abstentions.

Le Conseil supérieur de l’éducation a donc rejeté le texte : 24 contre, 5 pour, 17 abstentions.

Pour rappel, si ces dispositions conservent le principe des cinq matinées de cours obligatoires, elles permettent la libération d’un après-midi pour organiser des activités périscolaires. Une organisation qui ne respecte pas les besoins et les rythmes d’apprentissage des enfants.

Aujourd’hui, la FCPE constate de nombreuses dérives sur le territoire. Ce texte dévoie la réforme des rythmes scolaires, car de facto beaucoup d’élèves n’ont pas accès à cette plus-value éducative, enjeu majeur de la loi de refondation de l’école.

Dès la préparation et l’annonce du décret Hamon en mai 2014, la FCPE a combattu sa mise en place. Suite au vote majoritaire des membres du CSE, il est urgent que la ministre de l’Education nationale abroge les dispositions Hamon, néfastes pour les élèves.

Twitter   Facebook  
>

Espace réservé

Fédération des Conseils de Parents d'Elèves

108-110 avenue Ledru-Rollin
75544 Paris cedex 11
Tél : 01.43.57.16.16
Fax : 01.43.57.40.78

 

Mentions légales

Copyright © 2011 --- FCPE
Tous droits réservés

Lire les mentions légales